Description

Le docteur Henri Gousset a exercé la médecine pendant 50 années dans une région qu'on appelle le Pays Haut, un lambeau de terre lorraine accroché à la frontière belgo-luxembourgeoise, dans le nord de la Meurthe et Moselle. En 1939, quand il se retrouve sous l'uniforme, Henri Gousset ne peut être que cavalier, le cheval étant pour lui une seconde nature, mais comme la drôle de guerre lui paraît longue, le médecin du 8e G.R.C.A. se porte volontaire pour les corps francs. Cela ne l'empêchera pas, au mois de juin 1940, de sacrifier sa liberté pour sauver des blessés. Quand il rentre chez lui, à Longuyon, après s'être démobilisé, le préfet de Nancy lui demande de devenir maire de la ville. Il faut beaucoup d'abnégation, de sens civique et d'entregent pour assumer pareille responsabilité en zone interdite. Gousset accepte et, pendant quatre ans, mouillé lui-même jusqu'au cou dans la Résistance, il s'efforcera de gérer la ville et de lui éviter des... ennuis. Pendant quatre ans, il jouera au chat et à la souris avec la Wehrmacht, la feldgendarmerie, et aussi avec la Gestapo qui l'enverra séjourner à la prison Charles III de Nancy. Le docteur Gousset nous donne une belle leçon, en racontant comment il a pu rester maire en zone interdite, sans perdre la face ni vendre son âme.

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée