Description

La difficulté que rencontre la philosophie lorsque celle-ci s’interroge sur le désir, c’est qu’elle doit bien remettre en cause la validité de ces buts, la valeur de ces objets et la légitimité de ces attentes. Si l’action morale est indépendante du désir, rien ne se fait pourtant dans le monde sans désir, pourrait-on dire pour paraphraser Hegel. Le désir est ce qui « porte » notre action sans pour autant la définir : nous ne sommes pas libres contre nos désirs mais malgré eux, non en les combattant mais en n’en faisant pas notre seul instrument de choix.

Notes

Moyenne

Pas de note

Avis des utilisateurs

Pas d'entrée